« Il faut tout recommencer, sauf l’espoir. En revenir, en déchanter. Il faut inventer maintenant des arts poétiques sans idéologie, sans utopies adolescentes, mieux ajustés à ce que peut faire la poésie. […] C’est l’énergie du désespoir qu’il faut échanger en paradoxes, en impossibilités, en sobriété joueuse¹. »
¹ Michel Deguy, L’Énergie du désespoir ou d’une poétique continuée par tous les moyens, Paris, PUF, 1998.

Quatre collègues se rencontrent pour la première fois, ils participent à un escape game organisé par leur entreprise. Dès leur arrivée, tout semble déjà résolu, l’espace est en désordre, les cadenas sont déverrouillés et le coffre est ouvert. Incertains de la réalité de leur situation, ils se lancent dans une recherche désespérée
Film, 1920 x 1080, 1.90, couleur, son, 27 min, 2020
Produit par Le Fresnoy - Studio national des Arts contemporains


screenshot_EDD_©LECOCQ-FRESNOY_2020
screenshot_EDD_©LECOCQ-FRESNOY_2020
screenshot_EDD_©LECOCQ-FRESNOY_2020
screenshot_EDD_©LECOCQ-FRESNOY_2020
screenshot_EDD_©LECOCQ-FRESNOY_2020
screenshot_EDD_©LECOCQ-FRESNOY_2020
screenshot_EDD_©LECOCQ-FRESNOY_2020
screenshot_EDD_©LECOCQ-FRESNOY_2020
screenshot_EDD_©LECOCQ-FRESNOY_2020
screenshot_EDD_©LECOCQ-FRESNOY_2020
screenshot_EDD_©LECOCQ-FRESNOY_2020
screenshot_EDD_©LECOCQ-FRESNOY_2020